montre femme les poubelles inspecteurs nab

Posted by montre femme homme on 25 ao√Ľt 2015as , , ,

les poubelles inspecteurs nab eco

¬ę l√† – bas, un sac noir.vite! « pascal breux pr√©cipitamment appuie sur le gros bouton rouge √† c√īt√© de lui.au volant de son camion √† ordures, ce travailleur municipal pour le village d’yverdon en suisse occidentale balaye l’arri√®re de son v√©hicule avec une petite cam√©ra.nous devons recueillir que des sacs de blanc, ceux qui sont impos√©s par la ville ¬Ľ, a – t – il dit. deux camion « fonctionnaires » ils n’aime pas √™tre appel√© ¬ę √©boueurs ¬Ľ puis sur le v√©hicule, et de commencer √† p√™cher de sacs qui ne devrait pas √™tre l√†.leur prochaine mission sera √† trier les sacs et, je l’esp√®re, de d√©couvrir l’identit√© de la tricherie, les pollueurs dans cette pittoresque station thermale de 27000. vaud, le canton o√Ļ yverdon est situ√©, n’est pas un vivier environnementale.mais au cours de la derni√®re ann√©e, la ville a fait un effort pour √™tre moins gaspilleuse quand il s’agit de poubelles, d’appliquer un syst√®me de r√©partition, √† encourager le recyclage des d√©chets et une r√©duction globale. les r√©sidents sont maintenant autoris√©s √† quitter leurs d√©chets dans d montre femme es sacs blancs sp√©ciaux vendus par la ville.quelqu’un qui ose les ordures dans une sorte de sac risque une lourde amende jusqu’√† plusieurs centaines d’euros. ce matin a √©t√© bonne: capture de seulement trois conteneurs, les employ√©s municipaux ont recueilli une douzaine de sacs de illicite.la poubelle est r√©parti, pr√™te pour l’inspection. avant qu’il envoie les bagages √† l’incin√©rateur de blaireville et son √©quipe type leur contenu, √† la recherche de la moindre id√©e de qui le contrevenant pourrait √™tre: adresses sur les enveloppes, les relev√©s bancaires ou des photocopies des documents officiels habituellement faire l’affaire. chaque sac poubelle raconte morceaux au sujet de son ancien propri√©taire.le premier suspect aime le lait, boissons coca et canettes de bi√®re √† la douzaine, et a d√Ľ jeter un yaourt qui a pass√© trop de temps √† la fraise dans le frigo.le sac contient aussi une lettre et un relev√© de banque, mais ils ont √©t√© d√©chiquet√©s.malheureusement, dans ce cas, l’enqu√™te ne m√®nera nulle part. le sac appartient √† un √©tudiant d’yverdon est high school of engineering and management (heig) qui a une passion pour le festival de musique de l’√©cole.en tout cas, c’est ce qu montre femme ‘un imprim√© e mail adresse de courrier √©lectronique, comprenant de multiples. « mais pas de preuves ¬Ľ, explique olivier de blaireville. vient ensuite le sac d’homme ou au moins de quelqu’un qui utilise un d√©odorant pour homme qui n’aime pas l’eau du robinet, √† en juger par les innombrables bouteilles en verre et en plastique qu’il a jet√©. le journal qu’il lit ne sera pas aider, vu que c’est distribu√© partout. le prochain escroc aime la vodka et laiss√© sa poubelle trop longtemps sur son balcon: tout est moisi hormis l’alcool bouteille. son voisin est un fumeur et aime les oranges et les courgettes.m√™me s’il ne fait pas de trier ses d√©chets, il est tr√®s m√©ticuleux. il a pris la peine de faire ses √©pluchures dans un petit sac en plastique avant de tromper √† la mettre dans le sac noir. une chasse √† l’oie sauvage: il n’y a pas d’adresse sur la seule enveloppe qu’il a jet√© ce matin. quant aux autres passeurs, il est buveur de vin, un aficionado de capsules de caf√©, un jardinier qui devait se d√©barrasser de terreau et de quelqu’un avec une gourmandise. ¬Ľil me d√©go√Ľte « , dit de blaireville. » pas l’odeur, mais le fait que les gens me fous de triage des d√©chets « . mais attends, qu’est – ce qu’au milieu de toute cette poubelle?un magazine!gros lot: l’adresse est clairement visible. « notre objectif n’est pas de gagner de l’argent avec les amendes.on veux juste que les choses soient √©quitables pour ceux qui respectent les r√®gles, ¬ę de blaireville montre femme dit. « mais il montre femme y aura toujours des fraudeurs », dit marc – andr√© burkhard, un responsable local du parti lib√©ral radical.burkhard, qui dirige le d√©partement du d√©veloppement environnemental yverdon, tout passait par un camion poubelle. certains d’entre eux sont fermement oppos√©s √† sac la fiscalit√©.ils vont tricher pour √™tre provocateur « .de retour au bureau de l’entretien des routes, o√Ļ la base de donn√©es ne montre aucune trace d’une violation ant√©rieure par le magazine lire desperado.cette fois, il sera laiss√© partir avec un avertissement.