montre femme les poubelles inspecteurs nab

Posted by montre femme homme on 25 août 2015 with No Comments as , , ,

les poubelles inspecteurs nab eco

« lĂ  – bas, un sac noir.vite! « pascal breux prĂ©cipitamment appuie sur le gros bouton rouge Ă  cĂ´tĂ© de lui.au volant de son camion Ă  ordures, ce travailleur municipal pour le village d’yverdon en suisse occidentale balaye l’arrière de son vĂ©hicule avec une petite camĂ©ra.nous devons recueillir que des sacs de blanc, ceux qui sont imposĂ©s par la ville », a – t – il dit. deux camion « fonctionnaires » ils n’aime pas ĂŞtre appelĂ© « Ă©boueurs » puis sur le vĂ©hicule, et de commencer Ă  pĂŞcher de sacs qui ne devrait pas ĂŞtre lĂ .leur prochaine mission sera Ă  trier les sacs et, je l’espère, de dĂ©couvrir l’identitĂ© de la tricherie, les pollueurs dans cette pittoresque station thermale de 27000. vaud, le canton oĂą yverdon est situĂ©, n’est pas un vivier environnementale.mais au cours de la dernière annĂ©e, la ville a fait un effort pour ĂŞtre moins gaspilleuse quand il s’agit de poubelles, d’appliquer un système de rĂ©partition, Ă  encourager le recyclage des dĂ©chets et une rĂ©duction globale. les rĂ©sidents sont maintenant autorisĂ©s Ă  quitter leurs dĂ©chets dans d montre femme es sacs blancs spĂ©ciaux vendus par la ville.quelqu’un qui ose les ordures dans une sorte de sac risque une lourde amende jusqu’Ă  plusieurs centaines d’euros. ce matin a Ă©tĂ© bonne: capture de seulement trois conteneurs, les employĂ©s municipaux ont recueilli une douzaine de sacs de illicite.la poubelle est rĂ©parti, prĂŞte pour l’inspection. avant qu’il envoie les bagages Ă  l’incinĂ©rateur de blaireville et son Ă©quipe type leur contenu, Ă  la recherche de la moindre idĂ©e de qui le contrevenant pourrait ĂŞtre: adresses sur les enveloppes, les relevĂ©s bancaires ou des photocopies des documents officiels habituellement faire l’affaire. chaque sac poubelle raconte morceaux au sujet de son ancien propriĂ©taire.le premier suspect aime le lait, boissons coca et canettes de bière Ă  la douzaine, et a dĂ» jeter un yaourt qui a passĂ© trop de temps Ă  la fraise dans le frigo.le sac contient aussi une lettre et un relevĂ© de banque, mais ils ont Ă©tĂ© dĂ©chiquetĂ©s.malheureusement, dans ce cas, l’enquĂŞte ne mènera nulle part. le sac appartient Ă  un Ă©tudiant d’yverdon est high school of engineering and management (heig) qui a une passion pour le festival de musique de l’Ă©cole.en tout cas, c’est ce qu montre femme ‘un imprimĂ© e mail adresse de courrier Ă©lectronique, comprenant de multiples. « mais pas de preuves », explique olivier de blaireville. vient ensuite le sac d’homme ou au moins de quelqu’un qui utilise un dĂ©odorant pour homme qui n’aime pas l’eau du robinet, Ă  en juger par les innombrables bouteilles en verre et en plastique qu’il a jetĂ©. le journal qu’il lit ne sera pas aider, vu que c’est distribuĂ© partout. le prochain escroc aime la vodka et laissĂ© sa poubelle trop longtemps sur son balcon: tout est moisi hormis l’alcool bouteille. son voisin est un fumeur et aime les oranges et les courgettes.mĂŞme s’il ne fait pas de trier ses dĂ©chets, il est très mĂ©ticuleux. il a pris la peine de faire ses Ă©pluchures dans un petit sac en plastique avant de tromper Ă  la mettre dans le sac noir. une chasse Ă  l’oie sauvage: il n’y a pas d’adresse sur la seule enveloppe qu’il a jetĂ© ce matin. quant aux autres passeurs, il est buveur de vin, un aficionado de capsules de cafĂ©, un jardinier qui devait se dĂ©barrasser de terreau et de quelqu’un avec une gourmandise. »il me dĂ©goĂ»te « , dit de blaireville. » pas l’odeur, mais le fait que les gens me fous de triage des dĂ©chets « . mais attends, qu’est – ce qu’au milieu de toute cette poubelle?un magazine!gros lot: l’adresse est clairement visible. « notre objectif n’est pas de gagner de l’argent avec les amendes.on veux juste que les choses soient Ă©quitables pour ceux qui respectent les règles, « de blaireville montre femme dit. « mais il montre femme y aura toujours des fraudeurs », dit marc – andrĂ© burkhard, un responsable local du parti libĂ©ral radical.burkhard, qui dirige le dĂ©partement du dĂ©veloppement environnemental yverdon, tout passait par un camion poubelle. certains d’entre eux sont fermement opposĂ©s Ă  sac la fiscalitĂ©.ils vont tricher pour ĂŞtre provocateur « .de retour au bureau de l’entretien des routes, oĂą la base de donnĂ©es ne montre aucune trace d’une violation antĂ©rieure par le magazine lire desperado.cette fois, il sera laissĂ© partir avec un avertissement.

montre femme les poubelles Ă  dewey beach

Posted by montre femme homme on 25 août 2015 with No Comments as , , ,

les poubelles Ă  dewey beach

c’est une histoire de poubelles, villĂ©giature, avec un soupçon de sensibilisation Ă  l’environnement.avant de conclure que mes actions ont Ă©tĂ© le rĂ©sultat d’une insolation, j’avoue que mĂŞme ma femme, ma descente dans la gestion des dĂ©chets avec dĂ©goĂ»t qu’elle m’a rejoint Ă  mi – chemin.

mais que faire devant l’histoire, qui a commencĂ© avec un or post – it dans l’enveloppe qu’on a ramassĂ© dans le bureau de location: jo steve bienvenue Ă  la plage!il y a plusieurs sacs d’ordures devant la clĂ´ture, dĂ©solĂ©!le ramassage des ordures est lundi.merci de comprendre.angela.sacs?pas de probl montre femme ème!gentil de sa part de nous alerter, je l’ai dit, dĂ©crivant la note Ă  ma femme et nos deux compagnons de voyage, il semble un peu inutile.

un peu sous – estimĂ©s, en fait.dix – sept des sacs en plastique noir nous a accueillis comme on avait sorti de la voiture.ont Ă©tĂ© d’un grand groupe, j’ai constatĂ©, la maĂ®trise de l’Ă©vidence.

mais les sacs Ă©taient bien attachĂ©s et empilĂ© près de 96 litres bin fournis par le transporteur des poubelles, et ils sont partis lundi matin.il n’y a aucune preuve de grignoter par les bĂŞtes, alors qu’est – ce qu’on a?la maison Ă©tait parfaite, et on pouvait entendre les vagues ocĂ©aniques beckoning juste pas.comme angela l’a dit, Ă  la plage!la clĂ´ture est une deuxième 96 litres contenant de recyclage.j’ai regardĂ© Ă  l’intĂ©rieur.au lieu de l’excès de cannettes de bière vides (c’est dewey, le capital de bud light), j’ai vu un seul sac noir.

uh – oh.la poubelle des règles sur la location enveloppe avait clairement dĂ©clarĂ© que les locataires devraient mettre les ordures dans le recyclage contenant comme il ne sera pas pris.action requise.dans la poubelle, je hefted le sac et bousculĂ©. montre femme pas de bruits de bouteilles ou canettes.j’Ă©tais Ă  l’extĂ©rieur.rien.je grimaçait.je dois l’ouvrir.un coup d’oeil a rĂ©vĂ©lĂ© un mĂ©lange sale des assiettes en papier et une centaine de cannettes de bière vides.je l’ai fermĂ©e et ajoutĂ© le sac Ă  ses frères et sĹ“urs contre la clĂ´ture.

une perte, j’ai dit.cette merde, et pas un peu de recyclage.eh bien, comme angela l’a dit, Ă  la plage!juchĂ©s sur le sable plus tard cet après – midi, j’ai soutenu en silence avec moi – mĂŞme.

comment ça pourrait ĂŞtre, je me demandais, d’extraire les matières recyclables dans les sacs?

non, non, je me suis dit.n’y pense mĂŞme pas.

vraiment, j’ai rĂ©pondu.mĂŞme si j’ai ouvert un sac, et le contenu fait j’Ă©carquille les yeux ou le nez de flipper, je pouvais fermer et passer Ă  autre chose.il serait facile, particulièrement si les canettes ont Ă©tĂ© les premières preuves de ce que je peux trouver.n’est – il possible que plusieurs sacs sera essentiellement vide de plusieurs nuits de la fĂŞte bières?morceau de gâteau!

le lendemain après – midi, pendant que nous Ă©tions assis Ă  l’ombre de la retenue porche, je disais simplement Ă  mary jo, je pense passer par quelques – uns de ces sacs.juste un coup d’Ĺ“il pour voir si c’est possible.se promener sur la plage, elle a dit, Ă  la recherc montre femme he de son livre.

au cas oĂą vous vous demandez (bien sĂ»r!)- je pas une Ă©co – justicier.je ne me baltimore quartier patrouille cherche le recyclage les contrevenants.je ne reproche Ă  des Ă©trangers qui dĂ©posent leurs bouteilles d’eau en plastique vides dans les poubelles au lieu de les clairement marquĂ©s poubelle de recyclage Ă  cĂ´tĂ©.pour moi, le recyclage est logique.une partie de nos vies, de routine comme dans le courrier.

j’ai ouvert le premier sac avec apprĂ©hension plutĂ´t que de plaisir.il servait jusqu’alors de nombreux trĂ©sors que j’insistais.une demi – heure plus tard, toujours absorbĂ© dans son livre, mary jo ai jetĂ© un Ĺ“il.j’ai jetĂ© la bouteille dans le bac de recyclage après, et tout Ă  coup, le bruit de l’aluminium et du verre a cessĂ©.elle m’a vu Ă©crit sur un bout de papier.

est – ce que tu fais?elle demande, bizarrement.pas le catalogage des matières, ĂŞtes – vous?

de, j’ai admis.incroyable.j’ai Ă©nervĂ© que j’ai trouvĂ©.

des canettes de bière, bien sĂ»r.les cas d’eux.mais aussi, neuf pas encore ouvert les boĂ®tes de conserve.surtout coors light.ne pouvait voir son visage, mais je pouvais sentir les yeux.puis, Ă  ma grande surprise, la porte ouverte.elle est apparue dans le soleil.

prudemment, elle est venue.pas trop mal, j’ai dit gentiment.

elle s’est penchĂ©e, dĂ©fait un sac et m’a dit, j’ai regardĂ©.elle tenait un sac scellĂ© des vierges, toujours herr crisp dĂ©licieux chips.18 grammes de taille.

garder ça, dit – elle.

mais on essaie de ne pas manger des chips, je lui ai rappelé.

elle m’a dit.

on a continué.la liste a continué de croître.

on a parlĂ© de nos prĂ©dĂ©cesseurs: s’ils aimaient cuisiner, ils ont p montre femme ris une semaine de congĂ©.il n’y a aucune preuve qu’ils ont eux – mĂŞmes un repas, mĂŞme s’il y avait repris de dĂ©chets d’emballages de la gĂ©nĂ©rositĂ© de restaurants Ă  service rapide locale.il a beaucoup mangĂ© au petit – dĂ©jeuner.aucun des Ĺ“ufs.pas de boĂ®tes de cĂ©rĂ©ales.pas de cafĂ©, seulement carryouts de dunkin donuts et starbucks.

ils prĂ©fèrent la bière et d’autres boissons.deux cas, 30 bidons, de coors light.trois cas 12 canettes chaque, corona light.deux cas, 24, de bud lig

montre femme un bébé est mère ne savait pas

Posted by montre femme homme on 25 août 2015 with No Comments as , , ,

un bĂ©bĂ© est mère ne savait pas qu’elle Ă©tait enceinte

calgary police dit la mère d’un nouveau – nĂ© garçon retrouvĂ© vivant dans une poubelle Ă  un immeuble d’habitation dit qu’elle ne savait pas qu’elle Ă©tait enceinte jusqu’après l’accouchement.

le bĂ©bĂ© a Ă©tĂ© retrouvĂ© dans un sac poubelle par son père, bien que la police dit que le mec ne savait pas Ă  l’Ă©poque, c’Ă©tait son fils.

la mère a Ă©tĂ© retrouvĂ©e et 29 ans dans un hĂ´pital de calgary, environ une heure après son nouveau – nĂ© a Ă©tĂ© dĂ©couvert.une Ă©valuation psychologique devait ĂŞtre effectuĂ© sur elle et la police a dit que les accusations ont Ă©tĂ© en attente.

« il y a tellement d’endroits que vous pourriez laisser le bĂ©bĂ© ou contacter pour obtenir immĂ©diatement de l’aide « , a dit le sergent leah coiffeur. »de toute Ă©vidence ems la plus grosse, mais les pompiers, la police, des Ă©glises, des voisins.il y a tellement de gens qui seraient prĂŞts Ă  aider ».

l’abandon de l’enfant, le dĂ©faut de fournir les nĂ©cessitĂ©s de la vie et de tentative de meurtre sont parmi les charges considĂ©rĂ©es, barber.

le père du bĂ©bĂ© Ă©tait rentrĂ© tĂ´t pour voir sa copine parce qu’il pensait qu’elle ne se sentait pas bien.quand il es montre femme t entrĂ© dans la benne, il a entendu un bĂ©bĂ© pleurer, montĂ© pour l’aider.

l’homme en dĂ©tresse a dit Ă  ctv news qu’il avait aucune idĂ©e de son amie Ă©tait enceinte et de ne pas apprendre l’enfant Ă©tait son jusqu’Ă  ce que la police l’a interrogĂ©.

« montre femme la première chose qui m’est venue Ă  l’esprit que la première photo que je verrai toujours de mon bĂ©bĂ© est couvert de poubelle « , dit l’homme.

il a organisĂ© une visite le bĂ©bĂ© Ă  l’hĂ´pital, mercredi.on lui a demandĂ© ce qu’il fera quand il voit l’enfant, l’homme a pleurĂ©.

« je ne sais pas « , a – t – il dit.je ne sais pas.  »

il a dit qu’il est un espoir trois d’entre eux ne peuvent commencer leur propre famille, mais il y a une chance que lui et sa petite amie pourrait ne pas ĂŞtre autorisĂ© Ă  garder l’enfant.

« ma prioritĂ© est de faire en sorte qu’elle reçoive l’aide dont elle a besoin et le bĂ©bĂ© prend ce dont il a besoin.  »

cet homme est mon frère a Ă©galement dit Ă  ctv qu’il ne pensait pas que la femme Ă©tait enceinte.

« je ne connaissais pas du tout « , a – t – il dit.elle n’est pas venue.au cours de l’annĂ©e Ă©coulĂ©e, elle a pris cinq kilos, ou quelque chose, mais rien de très inhabituel « .

il s’est cassĂ© comme il l’a expliquĂ© que la copine de son frère a donnĂ© naissance Ă  une chambre, seul et effrayĂ©.

« je suis 100% choquĂ©s « , a – t – il dit.pour nous tous, c’est un peu rĂ©volutionnaire, alors je ne peux rien dire de plus.  »

james patton Ă©tait l’une des personnes qui a trouvĂ© le bĂ©bĂ© et enveloppĂ© de le garder au chaud.

« cet homme – lĂ  Ă©tait dans la poubelle, » patton a dit. « il a un sac poubelle ouverte et il a trouvĂ© le bĂ©bĂ©.j’ai dĂ©chirĂ© ma chemise tout de suite et il a couru vers son camion Ă  chercher des couvertures.  »

la police a reçu un certain nombre d’appels de personnes offrant des soins pour le bĂ©bĂ©.

les sites internet de la santĂ© sont truffĂ©s d’histoires de femmes qui a ratĂ© les signes qu’elle attendait un enfant.la chaĂ®ne de tĂ©lĂ©vision tlc diffuse un spectacle appelĂ© « je ne savais pas que j’Ă©tais enceinte » que les caractĂ©r montre femme istiques des reconstitutions d’histoires de surprise des mères.

le centre canadien de sensibilisation aux abus, a Ă©mis un communiquĂ©, mercredi, demandant davantage de lĂ©gislation pour protĂ©ger les nouveau – nĂ©s.

« s’il n’y avait pas eu les passants en entendant les pleurs du bĂ©bĂ©, qui a Ă©tĂ© fermĂ© en plastique, c’est trop horrible Ă  imaginer ce qui se serait passĂ© en groupe », dit la porte – parole ellen campbell.

l’hĂ´pital a pris un bĂ©bĂ© abandonnĂ© depuis le dĂ©but du programme en mai.

l’un des principaux exemples rĂ©cents d’un nouveau – nĂ© a montre femme bandonnĂ© par sa mère qui est arrivĂ© Ă  prince albert, en saskatchewan, en 2007.

april halkett, a dit qu’elle ne savait pas qu’elle Ă©tait enceinte quand elle a donnĂ© naissance Ă  un petit garçon dans un walmart de salle de bains.peur, elle a quittĂ© le nouveau – nĂ© dans les toilettes et s’est enfui.il a Ă©tĂ© sauvĂ© par un employĂ© de magasin.